Bracelet Perles SBC206ONYXMEDI-ARG

SBC206ONYXMEDI-ARG

Bracelet souple en argent 92.5 composé de perles d'Onyx et d'un oeil de sainte Lucie méditerranéen.

16,58 €
5 1
,
5/ 5

EN STOCK Expédition sous 24H*

 

Paiement sécurisé

 

Frais de port OFFERTS

 

Echange 1 mois

 

Garantie 2 ans

Ce bracelet souple est composé de perles en onyx, une variété noire de l'agate qui est elle-même une variété de calcédoine. Elles accompagnent ici un œil de sainte Lucie d'origine méditerranéenne garantie de forme ronde et ensemble donnent à ce bracelet une élégance et une finesse rarement égalée.

Ce bracelet est doté d'une chainette de réglage de 4 cm.

Longueur du bracelet : 16 cm + 4 cm = 20 cm

Diamètre de l'oeil de sainte Lucie : 0.7 cm

Poids : 3 gr

Matière : Argent 92.5 + Onyx

Comme tous nos produits il vous sera livré dans une pochette siglée OSL-CORSICA avec la légende de l’œil de sainte Lucie et le certificat d'origine garantie de méditerranée.

UN PEU D'HISTOIRE : 

Les chercheurs ont découvert des bols entièrement taillés dans l’onyx en Égypte¸ datant de la IIe dynastie. En Crête, pendant l’ère minoenne, la sardonyx était utilisée de manière fréquente, notamment dans le palais de Cnossos. L’onyx était également très plébiscité par les Romains. Par ailleurs, Pline l’Ancien en décrit deux variétés et rapporte plusieurs méthodes permettant de changer sa couleur.

Une certaine légende romaine raconte l’origine de son nom : alors que la déesse Vénus était en train de dormir, Cupidon, son fils, se servit d’une de ses flèches pour lui faire les ongles. Comme ces derniers ne pouvaient pas disparaître, ils se transformèrent alors en onyx. Dans le Livre Saint, l’onyx est représenté comme l’une des pierres constituant la cuirasse d’Aaron et l’une des portes de la Jérusalem Céleste.
Dans la culture arabe, elle est nommée « El Jaza » qui signifie « tristesse ».

Les Indiens et les Perses considéraient que l’onyx les protégeait du mauvais œil et avait la capacité de soulager les douleurs de contractions pendant l’accouchement. Pour cela, il faut le poser sur le ventre de la femme. L’onyx était également censé réduire les pulsions sexuelles.

En Chine, l’onyx était un comme porte-malheur. En effet, il était exploité par les esclaves dans les mines et personne ne voulait la toucher par crainte de s’attirer de mauvais œil ou encore perdre son énergie. Il était donc destinée à l’export et aux inconscients, loin des frontières du pays.

SBC206ONYXMEDI-ARG
2014-09-01

Références spécifiques